Protéger le sport contre les dérives

A sa création en 1980 l’AFSV, devenu l’AFSVFP en 1983, était avant tout, une association de fédérations et d’organismes nationaux pour protéger le sport contre toutes sortes de dérives. Elle l’est toujours, mais elle a ouvert ses portes en grand à tous les membres individuels (personnes physiques), mais aussi aux comités régionaux, départementaux, locaux, clubs, etc… Bref tous ceux qui se sentent concernés par ses objectifs, qui partagent les mêmes préoccupations et qui souhaitent soutenir les idées, les valeurs défendues et les actions entreprises.

 

Promouvoir l’Esprit Sportif : Le Fair Play

QUI ?

Le Comité Français pour le Fair Play, fondé en 1973 (CIFP / 1964) et l’Association pour un Sport sans Violence, fondée en 1980, ont fusionné en 1983 pour devenir l’ASSOCIATION FRANÇAISE POUR UN SPORT SANS VIOLENCE ET POUR LE FAIR-PLAY.

Le Siège social se trouve à la Maison du Sport Français, 1, avenue Pierre de Coubertin, Paris 13ème. 

QUOI ?

Arriver à une pratique du sport dans le respect des règles, de l’esprit du jeu, de l’arbitre et de l’adversaire.

POURQUOI ?

Arriver à une pratique du sport dans le respect des règles, de l’esprit du jeu, de l’arbitre et de l’adversaire.

Pour protéger le sport de la violence et de la tricherie qui le polluent : inégalité des chances, injustice du sort ou des adversaires, non-respect de l’arbitrage, utilisation vicieuse du règlement, hooliganisme… Pour défendre et promouvoir l’ESPRIT SPORTIF, le respect de son éthique et sa manifestation essentielle : le FAIR PLAY.

AVEC QUI ?

Les pratiquants bien sûr, mais aussi les parents, les enseignants, les institutions éducatives et sportives, publiques et privées, les techniciens, les médias, les supporteurs, les médecins, les chercheurs…

A QUI ?

A tout acteur sportif : jeunes, arbitres, dirigeants, éducateurs, parents, spectateurs, athlètes et joueurs, amateurs, professionnels.

OU ET QUAND ?

Partout et toujours, dans les lieux aménagés ou non, où se pratique le sport.

COMMENT ?

Agir pour favoriser :

Les aspects positifs de la pratique sportive,

L’idée que le sport n’est pas que la technique,

Les attitudes du respect de l’adversaire,

La connaissance et le respect des règles du jeu,

L’éducation à la tolérance et à la maîtrise de soi,

La modestie dans la victoire et le sourire dans la défaite,

L’utilité d’un comportement loyal, altruiste et élégant,

La contribution au principe de l’égalité de chances pour tous,

L’exemplarité de l’enseignant, de l’entraîneur, du dirigeant et du champion,

Le civisme sportif…

MOYENS D’ACTION ?

Par l’exemple surtout, mais aussi par le rappel discret et constant de l’éthique dans l’esprit sportif : Rédaction d’articles et d’ouvrages, organisation de colloques, forums, rassemblements, débats, séminaires, enquêtes, conférences, concours, challenges, parrainage et partenariat de/pour toute action concrète, attribution de Prix du Fair Play et remise de Coupes de l’Esprit Sportif …